PODCAST

24H Pujadas - Les partis pris

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

24H Pujadas - Les partis pris

Episodes

You can listen episodes under the area!


Expertise à l'appui, le juge d'instruction a tranché que les fausses factures réglées par l'UMP (rebaptisé Les Républicains) à la société Bygmalion en 2012 ont bien servi à masquer des dépassements de campagne. L’ancien président de la République réfute toujours ces accusations. Pour lui, les 20 millions d’euros sont partis ailleurs. Pour Jean-Michel Apathie, Nicolas Sarkozy les accumule. Juste avant d’entamer sa conférence de presse lundi, Cristiano Ronaldo, connu pour être très pointilleux sur son hygiène de vie, a retiré deux bouteilles de Coca-Cola pour les remplacer par de l'eau. Résultat, la valeur de l’entreprise à la Bourse de New York a chuté de 1,09 % le 14 juin, puis de 0,34 % le 15, passant de 242 à 238 milliards de dollars. Pour Pascal Perri, Ronaldo 1 - Coca-Cola 0. 59 millions d'Iraniens sont appelés à choisir un nouveau président vendredi. L'issue, qui semble jouée d'avance, devrait consacrer la mainmise des conservateurs sur le pouvoir à la faveur d'une abstention peut-être record. Dans un contexte de grave crise économique et sociale exacerbée par la pandémie de Covid-19, sept candidats ont été autorisés à se présenter : cinq ultraconservateurs et deux réformateurs. Pour Abnousse Shalmani, c'est la panique chez les Mollahs. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.



Face à l'embellie qui ne cesse de se confirmer en France, le gouvernement a décidé d'alléger le protocole en vigueur avec un peu d'avance : l'obligation du port du masque sera levée dès jeudi, et le couvre-feu ne sera plus obligatoire dès dimanche. "La situation sanitaire de notre pays s'améliore plus vite que nous l'avions espéré", a déclaré ce mercredi Jean Castex à l'issue d'un Conseil de défense. Pour Jean-Michel Apathie, il était temps de respirer. Les propriétaires de motos et de scooters vont bientôt devoir payer pour se garer dans les rues de la capitale. La ville de Paris va mettre fin à la gratuité du stationnement pour les deux-roues motorisés. La mesure, qui entrera en vigueur début 2022, ne concernera toutefois pas les scooters électriques. La mairie de Paris va également augmenter le tarif visiteurs pour les voitures à partir du mois d'août. Pour Pascal Perri, quand y en a pour 4, y en a aussi pour 2 ! Joe Biden rencontre ce mercredi Vladimir Poutine lors d'un sommet à Genève. Objectif : apaiser les tensions avec la Russie. L'un comme l'autre ont abordé cette rencontre avec détermination. De nombreux contentieux y ont été abordés. Mais pour Abnousse Shalmani, rien ne change entre Biden et Poutine. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas, remplacé ce soir par Amélie Carrouer, apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.



Comment gérer la question du Rassemblement national qui est un parti dominant aujourd'hui sur la scène politique française ? Il n'a pas d'allié, mais beaucoup d'adversaires. LaREM jouera-t-elle le jeu du front républicain pour empêcher le RN d'être élu ? Jean-Michel Apathie parle d'un dilemme du front républicain. François Lenglet revient ce soir sur l'autre match entre la France et l'Allemagne : l'économie, en s'appuyant sur trois critères. En 20 ans, la France a décroché de 11% de croissance par tête sur la période 2000-2020 par rapport à l'Allemagne. Les finances publiques : le solde cumulé 2012-2020 : Allemagne : +3,3% du PIB. France : - 37,8% du PIB. Dernier critère, le chômage. Aujourd'hui, il est à 3,8% chez notre voisin, contre 8% chez nous. Avant le coup d’envoi, les joueurs de Didier Deschamps ont prévu de mettre un genou à terre en signe de protestation contre les discriminations lors du match de l’Euro contre l’Allemagne. Un choix fort soutenu par une majorité d’acteurs du sport. Les politiques se sont précipités pour réagir. Abnousse Shalmani, elle, parle de geste importé. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.



Marine Le Pen n’a manifestement pas fini de dédiaboliser son parti. Jean-Richard Sulzer, un ancien conseiller économique de la présidente du RN, met en garde contre la présence aux élections régionales et départementales de candidats au passé “sulfureux”. Le conseiller régional sortant dans les Hauts-de-France se présente cette fois aux départementales dans les Hauts-de-Seine. Pour Caroline Fourest, on s'y habitue, mais ce n'est pas anodin. Elle est étonnée qu'un groupe de huit militants juifs s'inquiètent du passé sulfureux de certains candidats et cadres du Rassemblement national. La journaliste, essayiste et réalisatrice a l'impression d'être dans une scène de Louis de Funès dans Rabbi Jacob. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.



Selon un document officiel rendu public vendredi dernier, l’ancien Premier ministre français, François Fillon, devrait siéger au Conseil d’administration de Zaroubejneft, un groupe pétrolier appartenant à l’Etat russe. C'est le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine qui le lui a proposé officiellement par décret. Jean-Michel Apathie parle d'une défaite de Russie. Le spectre d’un conflit armé plane de plus en plus sur le monde, porté par un tandem d’impérialistes hostiles aux valeurs occidentales : la Chine et la Russie. Sur le fond, c'est la volonté de puissance chinoise qui inquiète de plus en plus. Joe Biden, lui, affirme sa détermination à défendre les démocraties et appelle à la mobilisation du camp occidental. François Lenglet parle d'un front désuni face à la Chine. Les adversaires de Benyamin Netanyahou ont inlassablement appelé à sa démission tous les samedis depuis plus d’un an sur l’emblématique place Rabin. Des milliers d'Israéliens ont fêté le départ du désormais ex-Premier ministre israélien. En remportant le vote de la Knesset, le nouveau gouvernement mené par Naftali Bennett a mis fin dimanche à quinze ans de pouvoir de "Bibi" ainsi qu’à une crise politique de plus de deux ans, qui a amené quatre fois les Israéliens aux urnes. Selon Abnousse Shalmani, c'est officiellement la fin de Bibi. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas, remplacé ce soir par Amélie Carrouer, apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.



Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, était en déplacement jeudi à Dijon pour soutenir Denis Thuriot, le candidat de la « majorité présidentielle » aux élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté. Mais aussi pour peser de tout son poids contre l’extrême droite. Selon lui, un succès du RN serait "une marque satanique". Pour Jean-Michel Apathie, Gérald Darmanin voit "satan" partout. En partenariat avec Safran, Dassault, la direction générale de l'aviation civile et le centre français de recherche aérospatiale, Airbus va faire voler d'ici à la fin de l'année un A320 utilisant 100% de carburant alternatif. "Avion écolo, com' à gogo", dit Dominique Seux. En choisissant l'Europe comme destination de son premier déplacement officiel en tant que président, Joe Biden entend réparer une relation traditionnelle endommagée par son prédécesseur. Les objectifs du nouveau président américain vont bien au-delà du réconfort des alliés européens, et il a des intentions très concrètes vis-à-vis d’eux. Selon Anne Nivat, avec Joe Biden, c'est "Europe first" ! Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas, remplacé ce soir par Amélie Carrouer, apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.



Abnousse Shalmani nous emmène ce soir au Sahel après la conférence de presse d'Emmanuel Macron. Le chef de l'État a annoncé ce jeudi soir "?la fin de l'opération Barkhane en tant qu'opération extérieure. La poursuite de notre engagement au Sahel ne se fera pas à cadre constant. Nous amorcerons une transformation profonde de notre présence", a-t-il ajouté en prônant "un changement de modèle". "?La forme de notre présence, n'est plus adaptée à la réalité des combats", a-t-il poursuivi sans s'engager sur un calendrier ou une réduction chiffrée des effectifs. À droite, toute une procédure se met en place, pour essayer de trouver la perle rare à l’élection présidentielle de 2022. En conseil stratégique mercredi, Christian Jacob, peu favorable à une primaire au sein même de son parti, LR, a annoncé la commande de deux enquêtes d’opinion, permettant d’y voir plus clair, d’ici à septembre. Pour Jean-Michel Apathie, LR s'en remet à l'opinion ! D'après Philippe Aghion, l'un des économistes français les plus cités dans le monde pour ses travaux, "Une réforme des retraites permettrait de financer un revenu universel d'insertion pour les jeunes". Selon Pascal Perri, c'est plutôt la bonne voie. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.



Alors qu'il allait au contact du public à Tain-L'Hermitage (Drôme), Emmanuel Macron a été giflé par un homme criant "Montjoie Saint Denis" et "à bas la Macronie". La vidéo de l'incident a été rapidement partagée sur les réseaux sociaux, tandis que l'acte était unanimement dénoncé dans la xlcasse politique. Mais pour Jean-Michel Apathie, les condamnations étaient ambigües. La gifle a dévoilé le fond de violence extraordinaire qui existe dans la société politique française aujourd'hui. Alors que le protocole sanitaire s’allège ce mercredi, les salariés s’apprêtent à reprendre le chemin du bureau. Mais maintenant que le télétravail s’est bien ancré dans nos vies, l’organisation sociale telle que nous la connaissons pourrait perdre de sa force. Selon Pascal Perri, le télétravail change la vie des individus. Cela met à mal un principe sacré du droit français : l'égalité face à la loi. Pendant trois ans, des policiers triés sur le volet ont écouté en direct des millions de communications cryptées captées au sein de 300 syndicats criminels opérant dans plus de 100 pays. C'est l'opération "la plus sophistiquée au monde jamais menée contre le crime organisé par les forces de l'ordre à ce jour", selon la police néo-zélandaise. Des centaines de personnes ont été arrêtées à travers le monde, des millions de dollars d'argent sale saisis. Pour Abnousse Shalmani, c'est le coup de filet du siècle ! Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas, remplacé ce soir par Amélie Carrouer, apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.



Un individu s'en est pris au président de la République, mardi en milieu de journée, lors d'un bain de foule à Tain-l'Hermitage (Drôme). L'homme, qui a crié "Montjoie, Saint-Denis, à bas la Macronie" avant de gifler Emmanuel Macron, a immédiatement été plaqué au sol par le service de sécurité du président de la République. Pour Jean-Michel Apathie, c'est une gifle pour la démocratie. Ce geste aura beaucoup de conséquences. Le nouveau mode de calcul des aides au logement, voilà une réforme qui aura très vite produit ses effets. Avec la prise en compte des revenus en "temps réel" pour le calcul des APL, on compte désormais 563 000 allocataires de moins. C'est une baisse historique. Selon François Lenglet, c'est la bonne réforme ! 160 personnes ont été tuées dans la nuit de vendredi à samedi dans le nord-est du Burkina Faso. C'est l'attaque djihadiste la plus meurtrière enregistrée dans le pays depuis le début des assauts djihadistes, en 2015. Après son deuxième coup d’Etat en neuf mois au Mali, le colonel Assimi Goïta, 38 ans, a été officiellement investi président de la transition par la Cour suprême lundi. Il a nommé Choguel Kokalla Maïga au poste de Premier ministre. Ce dernier est un pur produit d'opportunisme politique selon Abnousse Shalmani, qui fait de lui quelqu'un de dangereux. Elle estime que tout ce qui se passe au Sahel est préoccupant. On est en train de perdre. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.



Le "tour de France" d'Emmanuel Macron aura été marqué par un incident dès sa deuxième étape. Alors qu'il allait au contact du public à Tain-L'Hermitage (Drôme), le président de la République a été giflé par un homme criant "Montjoie Saint Denis" et "à bas la Macronie". La vidéo de l'incident a été rapidement partagée sur les réseaux sociaux, tandis que l'acte était unanimement dénoncé dans la xlcasse politique. L'auteur présumé de ce geste a été placé en garde à vue pour violences sur personne dépositaire de l’autorité publique. Tout comme une seconde personne, interpellée dans la foulée. Pour la journaliste, essayiste et réalisatrice, Caroline Fourest, toute la xlcasse politique française sait qu'elle, toute la Nation et la République, sont visées par cette gifle. C'est rassurant que les politiques dénoncent cet acte à l'unanimité. Selon elle, c'est un climat qui ne surprend personne. On voit le niveau de violence de la société envers les institutions, envers l'État, envers la fonction présidentielle. Caroline estime que c'est une vraie dégénérescence démocratique, et que ce n'est que le début. Il y a des actes et des paroles prononcées qui peuvent mener au pire. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.